Mise à jour 11 juin 2007

Karst des Corbières

Les Corbières, un vaste système karstique

Dans ces massifs calcaires d’âge jurassique (-203 à -145 millions d’années) et crétacé (-145 à -65 millions d’années), le karst s’est développé en profondeur lors des variations du niveau de la Méditerranée, en particulier au Messinien (-5,8 à -5,3 millions d’années), qui a vu son assèchement. Ces variations du niveau de base ont permis la mise en place de vides karstiques pouvant constituer des réservoirs importants.

Les Corbières constituent de vastes structures karstiques situées entre la vallée de l’Aude et la Plaine du Roussillon. Parmi elles, les Corbières Orientales forment, à l’intérieur de cet ensemble, un aquifère littoral karstique d’une superficie de 500 km².

© Cépralmar

Elles sont, elles-mêmes constituées de plusieurs systèmes karstiques dont le plus important en terme de ressource potentielle ( étude effectuée par le BRGM, le Conseil Général de l'Aude et des Pyrénées-Orientales et l'Agence de l'eau) est le système karstique de Font Estramar.
Il est alimenté par :
- les précipitations (40%) ;
- les pertes de l’Agly et du Verdouble (60%) alimentant les deux principaux exutoires Font Estramar et Font Dame, principaux apports d’eau douce de l’étang de Salses-Leucate.

Le système karstique de Font Estramar contribue à l’alimentation de l’aquifère plio-quaternaire du Roussillon