Mise à jour 11 juin 2007

Outils d'exploitation des aquifères

Il existe plusieurs façons d'exploiter les eaux souterraines, soit de manière ponctuelle, à leur émergence, grâce au captage de sources, soit par des puits et des forages répartis sur la surface du territoire.

Captage de sources

© BRGM

Le captage des sources est la méthode la plus ancienne. Très répandue en zone montagneuse et de collines, elle offre souvent l'avantage d'un écoulement gravitaire.

Cependant, les captages sont très vulnérables à la pollution. Une source étant le point de rencontre de l'eau souterraine et de la surface du sol, l'intrusion de substances polluantes est facile notamment lors de leur entraînement par les eaux de surface. Un captage bien réalisé doit donc interdire les infiltrations superficielles et aller chercher l'eau en pénétrant aussi loin que possible dans la formation géologique grâce à un drain ou à une galerie.

Puits

Jadis, creusés à la main, à l'aide de pics, notamment dans les roches dures, les puits sont progressivement devenus des ouvrages de gros diamètres (souvent 3 ou 4 mètres). Figure 16 à refaire (d'après Collin J-J, 2004, Réalisation Mine de rien) Ils sont réalisés en coulant du béton dans les moules, le cuvelage étant vidé à l'aide d'une benne.
Cette méthode convient particulièrement bien aux terrains meubles, en particulier les alluvions, mais ne permet pas l'exploitation des nappes profondes pour des raisons techniques.

d’après Collin J-J, 2004,
Réalisation Mine de rien

Forages

© BRGM

Un forage est un puits de petit diamètre creusé mécaniquement, c'est l'ouvrage moderne le plus répandu pour l'exploitation des eaux souterraines, mais le terme générique correspond à de très nombreuses techniques de réalisation.

Un forage peut être artésien, c'est à dire que l'eau est capable de jaillir spontanément au niveau du sol. Ce phénomène peut avoir lieu que dans les nappes captives où l'eau est sous pression. La nappe concernée est alors dite artésienne.

Jean-Jacques Collin 2004, Les eaux souterraines Connaissances et gestion,
BRGM éditions, Hermann éditeur des sciences et des arts